Date de publication : 2 juin 2021
CROQUER LA VIE

Lettre-Outil #3 - Fiche 10 : INTERVIEW de Marion GIROD-ROUX (orthophoniste) - PDF

Marion GIROD-ROUX

Orthophoniste-Déglutologue - Formatrice et consultante en troubles de la déglutition

NC : Repérer et prendre en soin la dysphagie, quelles sont les fonctions de l’orthophoniste ?

Marion Girod-Roux : 
" L’orthophoniste agit sur prescription médicale et répond à une plainte, celle d’un patient. Il ne s’agit pas seulement d’identifier un trouble ou un risque, mais d’évaluer précisément et en détails la déglutition pour poser un diagnostic orthophonique. En d’autres termes, on doit déterminer ce qui se passe lorsque la personne avale, déterminer quels sont les troubles présents et leurs causes, déterminer en quoi ils impactent le fonctionnement et la participation aux activités de la personne et donc sa qualité de vie, et déterminer les stratégies permettant d’améliorer sa déglutition, et donc son alimentation et sa participation.
Une fois ce diagnostic précis posé, on construit un plan de soin en se basant, non seulement sur ce qu’on a observé, mais aussi et surtout sur les plaintes et les objectifs de la personne. Ce plan de soin pourra inclure des séances de rééducation à proprement parler et/ou des adaptations de posture ou de texture, visant à compenser le trouble. Tout ceci, évidemment, en lien avec les autres professionnels. "

NC : Qui sont ces autres professionnels ? 

Marion Girod-Roux : 
" Médecins et équipe soignante (infirmiers, aides-soignants), paramédicaux (kinésithérapeutes, diététiciens, ergothérapeutes, psychomotriciens), psychologues le cas échéant, mais aussi agents hôteliers et cuisiniers, encore trop souvent oubliés mais pourtant ô combien indispensables. "

 

Pour ne rien rater de nos publications, abonnez-vous à notre Lettre-Outil bimensuelle.

 

[ Lire la suite de l'article ]