Les engagements ESS de Nutri-Culture

« Reconnue par la Loi du 31 juillet 2014, le concept d’Économie Sociale et Solidaire désigne des structures qui partagent des caractéristiques essentielles : un projet économique au service de l’utilité sociale, une mise en œuvre éthique, une gouvernance démocratique avec pour ambition de créer des emplois et de développer une plus grande cohérence sociale ainsi qu’une dynamique de développement fondée sur un ancrage territorial et une mobilisation citoyenne. Les organisations cherchent à produire, consommer et décider autrement. »

 

 

Les établissements, associations, services, sanitaires et médico-sociaux, accueillent des enfants, adultes ou personnes avançant en âge. Veiller et prendre soin, reconnaitre l’humanité et la dignité de tous, en toutes circonstances, même dans les situations les plus dégradées, est une valeur fondamentale pour chaque acteur du quotidien.

Bien veiller sur une personne accompagnée, du lever au coucher, en passant par le service du repas, nécessite de tenir compte des cultures, goûts, dégoûts, croyances, rythmes de vie, permettant de répondre aux attentes, besoins et droits de chacun. Chaque établissement, service, association ou organisation, dans le cadre d’une Démarche d'Amélioration Continue de la Qualité, s'inscrit dans un processus de recherche de performance.

Un accompagnement de qualité se fonde sur les valeurs portées par les équipes pluriprofessionnelles, dont la mission est de prendre soin, de façon éthique et empathique, considérant les cadres légaux, les recommandations et règles diverses toujours plus nombreux et parfois contradictoires.

Tout décalage ressenti par les aidants, entre normes et valeurs, entre objectif économique et vision sociale, a pour conséquence directe une perte de repères, de sens et de motivation, indispensables au bon accomplissement personnel et collectif de leurs missions.

Penser chaque objectif stratégique de façon cohérente et concertée favorise l’équilibre des interactions entre membres des équipes. C’est une condition indispensable à la naissance de projets pertinents.

Intégrant résolument une démarche centrée sur les valeurs et la réflexion éthique, Nutri-Culture construit son action autour de la lutte contre LES GASPILLAGES, en inventant une logique de la performance par la cohérence légale, morale et socio-économique durable. Il s’agit de réinventer collectivement les responsabilités et interactions entre les individus et les organisations. Le contexte doit favoriser une réflexion centrée sur l’optimisation des moyens, de tous les moyens.

Passer du soin curatif extrêmement onéreux à une vision préventive offre de nouvelles perspectives morales, socio-économiques, organisationnelles déterminantes pour la pérennité des structures et des emplois.

Notre porte d’entrée est le repas, choisi comme catalyseur.

A domicile ou en établissement, il rythme les journées, les années, la vie… dans la plupart des discussions, de la fourche à la fourchette, de traditions en cultures, d’éducations en codes et rôles sociaux, de Socrate à Epicure et de générations en générations….

Avant toute action, nous devons identifier ce qui relève d’une commande formelle (améliorer le repas, la présentation, le service…), pour comprendre la demande informelle (fonder les pratiques sur des aspects légaux, managériaux, organisationnels efficients et lutter contre les gaspillages de denrées ou d’êtres humains (accidents du travail, démissions, maladies...).

Nos objectifs stratégiques et opérationnels, nos modes d’actions sont centrés sur la recherche d’une efficience réelle à l’intersection : cultures /alimentation/ nutrition.

Nous montrons les gaspillages, les indicateurs, les champs d’action, offrant, à court terme, la possibilité de réallouer des moyens économisés, grâce à une approche différente de l’accompagnement et de la prise en soin, notamment « alimentaire ».

Le modèle économique responsable et solidaire de Nutri-Culture :

Etre financé :

  1. Sur un pourcentage des économies que nous faisons réaliser aux établissements ou services concernant leurs gaspillages humains, techniques et managériaux.
  2. Grâce à des appels à manifestation d'intérêt et des appels à projets tournés vers la promotion des aspects conjugués d'une alimentation "plaisir et santé".
  3. Grâce aux revenus des formations, animations de groupes d'expertise et de conférences.
  4. Nutri-Culture s'engage à offrir aux aidants, professionnels ou proches, le fruit d'un travail permanent de recherches collaboratives dont le financement est assuré par le fonds de dotation REPPAT